Humeurs PVT

6 mois à Montréal

Hello les petits loups,

Cela fait maintenant 6 mois que nous avons quitté notre petite France, nos familles et amis pour venir vivre ici, à Montréal.

En résumé durant cette demi-année, nous avons reçu mes beaux-parents pour les fêtes de fin d’année, visité 4 villes en dehors de Montréal, déménagé, appris de nouvelles expressions, et passé notre premier hiver.

Bon, il faut se le dire je suis bien contente que l’hiver se termine. J’ai beau aimer la neige et l’hiver, je commençais à être tannée (fatiguée en français) par le froid et j’avais hâte de pouvoir remettre des jupes et des robes. Être libre de pouvoir m’habiller comme bon me semble. L’hiver, en soit, on l’a plus subis pendant les tempêtes de neige et les -30°C que par l’enfermement. On a eu pas mal d’occupation entre les découvertes des alentours avec nos proches et le déménagement. Heureusement Montréal, n’est pas une ville morte pendant cette période, il y a plusieurs activités à faire et des évènements ponctuels, ce qui nous a permis de sortir de chez nous aussi les week-ends.

J’adore toujours autant mon job, je ne me vois pas aller ailleurs. On est une grande famille, et je retrouve cet esprit que j’avais pu avoir en France. Aller au travail est un véritable plaisir parce que je sais que je peux passer une journée dans la joie et la bonne humeur. Comme toujours, je suis le bébé de la société, ils ont été choqués de savoir que j’avais que 23 ans parce qu’ils pensaient tous que j’en avais au moins deux ans plus.

Je valide ces premiers mois passés au Canada et j’ai hâte de passer les 6 prochains mois ici !

Plusieurs éléments nous attendent, on va réaliser notre premier relevé d’impôt (nb: prochain article en vue sur ce sujet). Mes parents arrivent dans 3 semaines, je peux déjà vous dire qu’on va aller visiter Québec, Toronto, Kingston, Niagara Falls, Granby. Par la suite, mes cousins arrivent puis nos amis où on va aller notamment découvrir New-York et enfin le retour des beaux-parents pour nos vacances d’été où on ira surement visiter l’est du Canada.
Et on revient pour les fêtes de fin d’année en France car c’est hors de question pour moi de passer les fêtes sans ma famille et mes amis.

Programme déjà chargé pour ces prochains mois mais j’ai déjà hâte !

On s’aperçoit avec Valentin que petit à petit, on se met à parler le québécois. Voici quelques expressions/mots:
« se fendre le cul »: se donner du mal
laveuse / sécheuse: lave linge / sèche linge
brocheuse: agrafeuse
mop: serpillère
foyer: verre d’une paire de lunette
char: voiture
gommettes: patafix
pour vrai: vraiment, réellement
les jurons d’ici: crisse, tabernak…

1 Comment

  • Reply
    1 an à Montréal – Le sac d'Ophé
    septembre 5, 2019 at 12:07

    […] prendre nos marques pour pouvoir trouver un travail. Je vous laisses relire notre topo des 6 mois ici, afin d’éviter toute répétition pour cet article […]

Leave a Reply